Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (FRANCE)

19 Décembre 2013, 12:35pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Un beau Noel

En cette période, j'ai souvenir de cette anecdote !...

Sans rentrer dans les détails, car je dois finir mon interminable article sur Lourdes qui conditionnera une bonne partie de ma vie; il se trouve qu'en 1974, j'ai été éducateur de "sortie de prison".

J'y reviendrai, forcément car croyez moi, cette expérience fut très enrichissante et mouvementée.

Lorsque je fut embauché, je pesais 60kg, tout mouillé et tout habillé. Les gars m'expliqueront plus tard, après que j'ai fait mes preuves, que, quand ils m'ont vu arriver avec mes longs cheveux et ma silhouette, ils se sont exclamés " qu'est ce qu'on nous envoie là, il est épais comme un demi casse croute de chômeur !..."

Bien entendu, je ne pouvais imposer une force et une autorité de garde chiourme auprès de ces hommes au lourd passé. Notre travail était "d'essayer" de les remettre dans le droit chemin "vaste programme !...

J'optais donc pour la douceur et une écoute approfondie, et à ma grande surprise, cela marchait plutôt bien. Oh, bien sur, il y avait les irréductibles et souvent j'ai eu les pétoches.

Nous faisions des gardes de 24 heures et la journée se passait comme dans un foyer ou un pensionnat pour adultes. chacun avait sa corvée : cuisine, ménage, et recherches administratives pour retrouver un emploi, etc... Et dortoir !...

Je mangeais avec eux, j'avais ma chambre pour la nuit et mon bureau... Nous étions 3, 4 éducateurs et leur nombre était de 10 à 20 selon la période. Nous avions des gardes de week end et jours fériés... Bref !...

Je ne me débrouillais pas trop mal !... Pour preuve !...

Ce jour là, je travaillais le jour de Noel. Je prenais mon service à l'heure du petit déjeuner . Mon collègue ne m'avait pas attendu. Ce qui fait que je n'avais pas été dans le bureau pour échanger les infos de la veille et consulter la main courante. Je prenais donc le café avec "les gars" discutait un peu avec eux et l'ambiance était plutôt agréable. Noel reste toujours Noel, même dans ce genre d'endroit.

Après le petit déjeuner chacun vaque à ses occupations. La vaisselle, balayage du réfectoire...etc .

Je me rends donc dans mon bureau qui est fermé à clef pour lire le cahier de liaison. J'ouvre la porte et immédiatement.... j'aperçois sur la table de travail... une magnifique rose rouge !... J'ai du mal à retenir mes larmes !... De la part de ces gaillards...

Je n'ai jamais su qui l'avait mise là !... Et je n'ai jamais voulu comprendre comment la porte avait été ouverte !. Mais cela reste, pour moi , après tout ce temps, un des plus beaux cadeaux de Noel de ma vie !....

ANECDOTES (FRANCE)

Commenter cet article