Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE

14 Janvier 2014, 17:17pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Lourdes (suite du 14/01/2014)

Le pèlerinage se présente pour la troisième année. Je suis toujours très heureux de me rendre dans la cité de Bernadette Soubirous mais j'ai terriblement changé. L'enfant plutôt calme que j'étais s'est transformé en un ado plutôt rebelle, oh pas un voyou !.. Mais plutôt intéressé par l'underground et la contre culture...

Certains pourront penser que je suis jeune pour ça mais ce que j'ai vécu à partir de 13 ans dans ma vie privée peut aider à comprendre (cela fera l'objet d'autres articles), bref, je flirte avec les 15 ans et me voici à Lourdes !...

Je prends du galon dans cette armée de brancardiers, je trouve toujours du plaisir avec mes papys mais je commence à m'intéresser à la jeunesse. il faut dire que dans ce pèlerinage pour aveugles, il y a de nombreux jeunes dont personne ne s'occupe. Ils arrivent, pour la plupart, de centres pour mal voyants et c'est leur seule sortie de l'année. Inutile de vous dire qu'ils ont envie de se défouler. Mais le pèlerinage est organisé par et pour des vieux, certaines cérémonies sont interminables et franchement fastidieuses. Je me moque pas, je respecte chacun mais j'ai vraiment le sentiment qu'il faut agir !... Pour tous ces gamins.

Ma première initiative est donc de trouver un prêtre pour leur faire une conférence sur le sens de la vie !...Je finirais par dénicher quelqu'un mais c'est un ponte !... un évêque peut être ?...Et ce dernier n'a qu'une idée vague de la jeunesse. J'ai réussi à réunir une bonne centaine d'ados qui viennent écouter ce discours, ou sermon !.. c'est selon !...

Tout le monde s'ennuie, les termes du prélat sont pompeux et... chiants !...

il annone ses mots, Je suis comme les autres , je m'ennuie !...

D'un coup, il emploie un mot que j'ignore à l'époque et que je connais par coeur maintenant.

"Marasme". Je ne sais pas ce qui m'a pris je m'extirpe de ma torpeur, me lève et l'interpelle !...

- "Pardon, mon père, mais que veut dire, marasme ?..."

Il est très surpris d'être ainsi interrompu dans son sermon, d'autant plus que tout de suite après mon intervention, s'abat un tonnerre d'applaudissements dans cette salle qui résonne. Il nous donnera sa réponse, mais j'ai du le vexer à mort !...

Nous ne nous reverrons plus, mais j'ai gagné sans le faire exprès. Tout le monde s'ennuyait bien comme moi. J'étais devenu le leader de tous ses jeunes et me promettais de continuer.

Commenter cet article