Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

VOYAGES (U.S.A)

10 Juillet 2014, 09:18am

Publié par DEVILLERS Dominique

L'amérique et mon estomac

 

Depuis mes nombreux voyages aux Etats-Unis, il y a une chose à laquelle je ne m'habituerai pas, c'est leur façon de se nourrir. Ici, il n'y a pas de règles et moi, petit français qui me nourrit à heures fixes et de petites portions, aux U.S.A, je dérouille.

Aujourd'hui, il est 19h et mon hôte s'inquiète de savoir si j'ai faim. Je lui réponds que oui car je n'ai rien avalé depuis hier soir à la même heure. En effet, personne ne m'a proposé à manger. Sans doute, piochent ils dans le frigo un bout de quelque chose en passant, mais moi, en tant qu'invité je n'ose pas, qu'à cela ne tienne, nous montons dans la voiture et il m'emmène au restaurant mexicain voisin et je me substante.

Le lendemain, peut être un peu vexé de m'avoir abandonné une journée, j'aurai droit à trois repas :

un breakfast à dix heures, deux oeufs au plat, saucisses , pomme de terre et french taosts, plus un "grand café".

J'en suis là de ma digestion quand vers les 1h nous arrêtons dans un restaurant pour manger le fameux chili de cincinnati, rien que du léger : des haricots rouges, du boeuf, avec des spaghettis et du cheddar.

Et vers les 6h, on aura quelque  chose à célébrer et je me retrouverai dans un restaurant gastronomique avec un énorme steak, surmonté de langouste et accompagné de purée. Mon estomac fait du yoyo.

Et puis il y a ces portions. Nous sommes dans un restaurant Mexicain, il fait très chaud et j'ai très soif !....

J'ai la folie de demander une grande bière sans réfléchir, mais quelle idée ?....

Je vois arriver "un énorme verre" de la contenance d'un litre à peu prés!... Je commanderai un petit burrito et quand je vois arriver le plat je me demande ce que doit être le grand burrito.

J'ai l'habitude de fréquenter les restaurants indiens et asiatiques en France, mais je n'ai pas le souvenir de ne pas avoir terminé mon assiette. Ici, il n'est pas rare que je reparte avec mon doggy bag. Comment nos amis américains peuvent ils enquiller tout ça.

Il est vrai que lorsque vous vous promenez vous croisez énormément d'obèses.

Mon estomac, lui, fait ce qu'il peut et j'essaie de l'aider à survivre !....

Commenter cet article