Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (FRANCE)

27 Octobre 2014, 11:20am

Publié par DEVILLERS Dominique

Souvenirs, souvenirs (Suite du 13/10/2014)

Puis, il y a les restaurants parisiens ou nous sommes serrés comme des sardines. Au moment où j'écris, je me souviens de ce restaurant vers la foire du trône ou je me battais avec un poulet au petit pois. Soit le poulet était trop dur, soit mon couteau n'était pas bon , toujours est-il que ma viande a ripé et est atterrie sur la table de mon voisin.

Le second endroit de la capitale était une sorte de crêperie sur un grand boulevard. Nous étions serrés comme c'est pas possible et nous ne pouvions échanger une parole avec mon épouse tellement nos voisines étaient bavardes et s'adressaient autant à nous qu'à elle deux !... Pour la première fois de ma vie, j'interrompis mon repas , payais ce que je devais et quittais le restaurant. C'était intenable !...

Un autre souvenir est ce genre de restaurant qui est un véritable piège à touriste. Nous sommes dans le Quercy, nous remontons de Cahors par la nationale qui est très calme depuis qu'il y a l'autoroute quasiment gratuite à cet endroit. Nous nous arrêtons dans un hôtel-restaurant le long de cette route. Je sens assez vite que le lieu est "prout-prout ma chère". Mais quand je suis fatigué, je suis fatigué. Nous passerons donc la soirée ici.

Nous nous installons donc à une table espérant passer un bon moment. Les surprises ne manqueront pas. Dans le Quercy, nous nous devons goûter le foie gras local. Le chef ne s'embarrasse pas de détails. Il a ouvert une boite et nous servira des tranches rondes qui n'ont de foie gras que le nom. Nous continuerons avec une cassolette d'escargots. ils sont peu nombreux et nappés dans une sauce à la pseudo crème !... La maîtresse de maison qui fait office de sommelière me demande ce que nous voulons boire !... Et j'ai la bêtise de lui faire confiance. Nous sommes dans le Quercy et je lui demande de choisir un "Cahors". Elle ne nous loupera pas. Nous aurons un vin médiocre pour un prix plus qu'étonnant. Je déteste ces endroits qui se foutent des gens, sachant qu'ils ne les reverront pas le lendemain.

On se dit que toutes ces maison sont des petits endroits sans prétention mais ce n'est pas vrai. Mon dernier souvenir parle d'un très grand restaurant.

Je préparais le congrès des écrivains paysans et devais trouver des lieux pour nourrir mes congressistes. Le directeur de la maison de l' agriculture me proposait de disposer des cuisines qui étaient gérées par le plus grand restaurant de la ville. Il me fit donc visiter l'endroit. Celui ci était correct et propre mais lorsqu'il ouvrit les chambres froides pour compléter la visite , nous nous trouvons nez à nez avec des petits fours qui étaient pourris et en train de moisir . Nous étions tous les deux gênés et je déclinais poliment l'invitation !... à méditer....

Biens sur j'aurais plein de bons souvenirs de restaurant à vous raconter mais ces anecdotes me font sourire et surtout ne jamais se fier aux apparences !....

Commenter cet article