Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE

18 Mars 2015, 09:49am

Publié par DEVILLERS Dominique

Coïncidences

J'ai envie de vous parler de "coïncidences". Certains y croient, d'autre pas !... Chacun son opinion !.... Il n'empêche que certains événements donnent à réfléchir.

Je vous parle de ça car il me revient en mémoire cette conversation avec ma grand-mère.

Nous sommes à l'automne 1979, et avec mon épouse nous accompagnons ma grand-mère qui va passer quelques jours chez une de ses deux filles, en région parisienne. Dans la voiture, nous discutons et surtout plaisantons, Margot adore plaisanter avec nous et tous les sujets sont abordés sans exception.

Alors que l'auto-radio diffuse des informations sur la mort de Robert Boulin, ministre qui s'est suicidé en se noyant dans quelques centimètres d'eau ! Nous en venons à plaisanter autour de la mort et je dis à Margot :

" Ecoutes, le jour où tu partiras, ce serait sympa que tu viennes nous raconter comment c'est là-haut !".

- "D'accord" me répond t-elle ! Je me réincarnerais en moineau et je viendrai vous faire un petit coucou !...

Nous continuons notre route en rigolant sur diverses choses !....

Hélas, nous ne pouvions imaginer qu'elle nous quitterai deux, trois jour après !....

Une semaine plus tard, la douleur un peu apaisée, nous étions occupés dans notre maison quand, en début d'après-midi.... Un oiseau vient frapper à la fenêtre d'une manière suffisamment insistante pour que nous soyons intrigués. Et, forcément, notre conversation précédente revint à l'esprit de ma femme et moi !... Nous étions troublés !... Comme je le disais, au début de l'article, on y croit ou on n'y croit pas mais je dois reconnaître que mon esprit cartésien en à pris un coup !...

Mais si j'ai choisi ce thème, c'est que plusieurs fois dans ma vie, j'ai été confronté à des choses surprenantes, et étonnantes, et surtout, allez jusqu'à la fin de ce récit, les choses se corsent !...

Nous sommes dans le métro londonien, avec mon frère, c'est la même affluence que dans celui de Paris, dans une station, entrain de lire un plan, il y a foule autour de nous. Quand soudain une main se pose sur mon épaule !... Je me retourne et me trouve en face d'un de nos voisins. Il habite à deux ou trois maisons de chez nous !... Nous, nous croisons quasiment tous les jours mais ne nous saluons pas, ne nous connaissant pas plus que ça !... Mais là, c'est différent, il est heureux de rencontrer des compatriotes et il est tout disert.

Nous échangeons donc quelques mots et nous nous quittons !.... L'incident est clos !....

Sept ans plus tard.

Nous achetons une ferme dans un hameau paumé à une quinzaine de kilomètres de Chartres. Franchement, il faut connaitre ce patelin ou il n'y a qu'une dizaine de maisons. Personnellement, je n'avais entendu parler de ce lieu !...

A peine nous sommes installés que la première personne que je rencontre est ce type qui m'a tapé sur l'épaule à Londres. Sept ans ont passé et j'avais complètement oublié cet événement, d'autant plus que chacun a fait sa vie de son côté et que jamais nous nous étions revus. En fait, il est en ménage avec une des filles de nous nouveaux voisins. Pure coïncidence me direz-vous !... Sans doute, mais cela faisait deux fois !.... Quand même !....

Mémère Margot (ma grand-mère)

Mémère Margot (ma grand-mère)

Commenter cet article