Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE

23 Mars 2015, 16:33pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Coïncidence (Suite du 23/03/2015)

Bon oublions ces anecdotes et passons à une autre histoire qui se situe 5 ans plus tard. A l'époque, les radios se sont libérées et , toujours curieux de tout, j'anime une émission sur une station locale avec mon ami Christian. Nous aimons à faire partager nos disques avec un certain humour et, ma foi, notre duo à l'air de plaire aux auditeurs.

Un jour, mon ami est cloué au lit par une bonne grippe. Il va falloir que j'assure l'émission tout seul. Je me rend donc à son domicile pour préparer nos deux heures d'antenne, comme chaque semaine.

Lui, dans son lit et moi assis au pied de ce dernier, essayons donc d'envisager ma prestation solo !....

La sonnette retentit, Christian ne pouvant pas se déplacer, je m'en vais ouvrir ! :

- " Bonjour, monsieur contrôle de la sécurité sociale ! "

Je n'en crois pas mes yeux, je ne sais même pas si j'ai entendu la fin de sa phrase. Le type qui se tient en face de moi est..... Celui qui m'a tapé sur l'épaule à Londres, qui m'a salué dans mon hameau.... C'est pas possible, il ne va jamais me lâcher !... Et de trois, alors coïncidence, coïncidence !.... Je veux bien !....

Je le reverrai une quatrième fois, mais dans des circonstances différentes. Lors d'une exposition, il viendra me rendre visite pour acquérir un tableau.

Bon, promis c'est fini avec celui-ci mais ce n'est pas terminé pour ce qu'on appelle les coïncidences. il nous arrive à tous ce genre d'aventure, au moins une fois dans notre vie mais je trouve que, personnellement, je suis servi.

Je suis à Amsterdam, c'est la période hippie et routard, dans cette cité, nous dormons dans ce qu'on appelle des "sleep in", ce sont des sortes de dortoirs où l'on peut trouver un lit

pour un prix dérisoire. Evidement, il ne faut pas s'attendre à un "trois étoiles". Il s'agit de lits superposés et il y en une cinquantaine par pièce et peut être deux ou trois pièces dans l'établissement. J'ai donc le choix entre cent-cinquante lits.

et bien, allez savoir pourquoi, mais le voisin du lit que je choisi parle français !... C'est surprenant quand on sait le nombre de jeunes qui voyagent à cette époque et qu'ils viennent du monde entier !... Ravi de retrouver un compatriote, nous engageons la conversation et inévitablement, je lui demande d'où il vient !...

Il me répond :

- "Oh, tu ne peux pas connaitre, j'arrive d'une banlieue, à côté d'une petite ville, cela s'appelle Lucé et c'est à côté de Chartres".

C'est pas possible, je suis, encore une fois, à 5/600 kilomètres de chez moi !... J'ai choisi ce "sleep in", j'ai fais le choix parmi 150 lits et je me retrouve à côté de ce type pour échanger sur des camarades commun.

Sans doute encore une coïncidence !....

Amsterdam

Amsterdam

Commenter cet article