Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (U.S.A)

19 Octobre 2015, 15:19pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Les milliardaires (Suite du 29/09/2015)

Oh purée la maison !... C'est la première fois que je pénètre dans une pareille bâtisse.

A l'intérieur, la cuisine semble banale, mais il me sortent une bouteille de Bordeaux, puis nous nous dirigeons dans le salon. Il est immense et le plafond a une hauteur incroyable. Au milieu trouve une magnifique cheminée dans laquelle crépite un splendide feu de bois..... électrique. Quelle faute de gout !.... Mais nous sommes aux U.S.A.

La soirée continue et ils décident de fumer un joint !... C'est quelque chose que je verrais souvent chez les bourgeois américains !.. Il semble que se soit du dernier chic !... On ne fume pas dans la maison mais on roule un pétard ! Bizarre !....

Pour ma part, je ne fume plus de chichon depuis au moins vingt ans, mais part contre je ne rechigne pas à fumer une bonne cigarette.

Je demande donc la permission de pouvoir me rendre à l'extérieur afin de satisfaire à mon vice. Celle ci m'est accordée et me voilà donc dehors à pomper mes mégots. Il ne fait pas très froid et je prends plaisir à contempler le ciel étoilé... Puis, il faut songer à réintégrer la maison !.... aie.... aie.... aie !....

Au moment où je veux rentrer, tout est fermé. De plus, le bâtiment est truffé d'alarmes et je n'ose toucher à rien, sur le côté j'aperçois une fenêtre par laquelle j'aperçois mes hôtes qui s'éclatent et semble bien se marrer. Je cogne aux carreaux mais personne ne m'entend. Ces putains de vitres doivent être en triple épaisseur et parfaitement isolées. Je me vois parti pour passer la nuit dehors. Au bout d'un temps qui me parait interminable quelqu'un finit par s'inquiéter de mon absence.

Ils finissent par venir m'ouvrir et ils sont hilares. Personnellement, je ris un peu jaune mais je suis rassuré, je ne coucherai pas dehors.

La soirée finit par s'achever et ils me montrent ma chambre à l'étage plus ma salle de bain !.... Je suis ébloui. Je n'ai jamais vu une pièce pareille. Les robinets sont en or !... (peut être qu'ils ne sont que dorés) et le rideau de douche pèse une tonne !... Puis quand je pénètre dans ma chambre mes pieds s'enfoncent dans une moquette épaisse comme je n'ai jamais vu !...

Mais je suis fatigué et je m'endors dans un lit à l'avenant.

A mon réveil, je suis surpris de trouver, au milieu de ma chambre, un énorme trou dans la moquette. Décidément, ces milliardaires sont très décontractés, mais je n'en ai cure.

Nous quittons donc nos hôtes, Pas tout à fait car David qui ne perd pas le Nord a obtenu un rendez-vous avec le mari pour discuter affaire dans sa bijouterie.

Nous traversons donc la ville pour nous rendre au magasin, là encore, je ne suis pas déçu mais je finis par "être blasé".

L'endroit s'apparente plus a une super marché de la joaillerie qu' à une bijouterie classique. David me laisse dans le lieu et s'enferme dans le bureau avec "son client". Je déambule dans les travées et je peux comprendre l'aisance des propriétaires quand je vois le prix des bijoux et montres.

Mais il n'est pas question de faire la moindre blague. Pendant tout le temps que je visiterai le lieu, je serais suivi par un vigile qui fait deux fois mon poids et ma taille !... Et il est sacrément armé.

Les affaires finies, j'aurais droit à mon premier breakfast américain dans un bar et je suis calé pour reprendre la route du retour !...

Commenter cet article