Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE

18 Novembre 2015, 09:25am

Publié par DEVILLERS Dominique

La crise !.... La crise !..... La crise !..... (Suite du 19/11/2015)

Tout le monde se rappelle ce qu'il faisait le 11 Septembre 2001. Nouvelle crise, les TwinTowers sont attaquées et nul doute que, vu l'ampleur de l'événement, nous allons revivre des périodes sombres, d'autant plus que ma carrière aux Etats-Unis ne se passe pas trop mal. Le choc financier aura lieu mais il sera de courte durée.

2003 : Encore une année délicate pour moi !... Après toutes les tergiversations que l'on connait, le président Bush décide d'envahir l'Irak. Encore des ennuis en perspective !... C'est incroyable comment tous ces événements peuvent intervenir sur l'économie. Comme si cela ne suffisait pas, à l'été de la même année, c'est mon courtier qui décède !... Il va falloir encore se battre !... Et essayer de combler ce manque à gagner. Mais comme toujours surmontant l'angoisse et le stress je trouverai des solutions et repartirai à l'assaut !...

Je me débrouille avec les U.S.A et durant cinq ans, je trouverai un équilibre en peignant sans trop de doutes.

Et puis, patatras !..... La grosse crise arrive en 2008. C'est la fameuse affaire des "subprimes" et la chute de la bourse aux Etats-Unis. Cela est violent, de nombreuses galeries ferment et le business s'en ressent. Mes échanges avec la nation seront quasiment nuls pendant un an. Mais les américains ont vraiment le sens pour rebondir et les choses s'arrangeront au bout d'un an, un an et demi. Même si deux ou trois ans après je verrai encore des quartiers entièrement abandonnés.

En France, cette tension arrivera un peu plus tard et les mêmes séquelles se feront sentir. En 2009, pour la première fois, je ferai une "une porte ouverte" dans ma galerie sans vendre un seul tableau. Mais il faut tenir et s'accrocher. 20012 n'arrangera rien avec l'arrivée d'un nouveau gouvernement. Je ne fais pas de jugement politique mais je suis bien obligé de constater que les événements se durcissent.

Voici un article pour essayer de vous convaincre, comme je le disais au début que la vie n'est qu'une lutte quotidienne et qu'il faut se battre pour exister et que la crise est permanente. Sans doute certains d'entre nous sont épargnés et sans doute ce sont toujours les mêmes, mais les envier ne sert pas à grand chose !...

Il faut tenir la route et y croire !

Commenter cet article