Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (FRANCE)

7 Décembre 2012, 16:35pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Histoire de curé

Je l'ai déjà écrit mais j'ai la plus grande méfiance pour la politique et la religion. Dans les deux cas, demain on rase gratis!... Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent...

Cependant, j'aime "l'homme" et à chaque fois que je rencontre quelqu'un d'intègre et honnête je suis à son écoute, me moquant de l'institution qu'il représente. C'est pourquoi j'ai dans mes amis ou connaissances des prêtres, des politiques ou gendarmes etc... Pourvu qu'ils ne fassent pas de prosélitisme. J'ai donc deux anecdotes à vous soumettre, émanants de prêtres.

Pour la première, je la comprendrais beaucoup plus tard. J'étais, enfant, éduqué dans une école privée et il y avait la messe chaque semaine. La plus part du temps, je m'arrangeais pour avoir une bande dessinée dans mon missel, il y avait des comics petit format à l'époque. Mais de temps en temps, nous étions désignés pour servir la messe et je m'éxécutais mollement. Un jour où j'étais de corvée avec un copain, préparant les instruments pour l'office, voulant peut être faire du zèle ou ayant déjà un goût pour les arts, je complimente l'abbé sur la beauté de son calice et il me répond tout de go!.. "Oh celui là, oui il est beau, on l'a dans la famille de père en fils!..." S'aperçevant de sa bévue, il éclate de rire!...Je ne comprendrais pas tout de suite.

La seconde est plus récente. Je suis avec un ami prêtre assis à la terrasse d'un café. Nous devisons tranquillement. C'est un homme très ouvert et je remarque qu'il n'est pas contre mater les belles filles qui passent devant notre table. J'ai envie de le chambrer et commence à lui faire remarquer que, pour un homme d'église, il est quand même un peu "reluqueur" et sa réponse arrive tout de suite percutante: "Mais mon fils, ce n'est pas parce que l'on est au régime que l'on n'a pas le droit de regarder le menu!.." Bien joué l'abbé!...

Commenter cet article