Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANEDOCTES (G.B)

29 Novembre 2012, 10:11am

Publié par DEVILLERS Dominique

L'enfoiré!...

Nous sommes au début des séventies. De nombreux jeunes voyagent à travers le monde, cherchant une philosophie nouvelle, voulant renoncer à cette société de consommation et espérant vivre de l'air du temps. Leurs chemins sont souvent les mêmes et leurs points de chute identiques. En Europe, c' est Amsterdam, aux Etats Unis, San Francisco au Népal, Katmandou, en Inde, Goa et ainsi de suite....

Toujous est-il que sur leur route, je suis connu pour être accueillant et ma chambre en a vu défiler de ces beatniks, hippies ou clochards célestes....

Jason est de ceux là!... Il est en rade à Chartres et, bien entendu, alors qu'il cherche où poser son sac, on lui donne mon adresse. Comme les autres, il est le bienvenu. Il est sympa, j'aime recevoir les étrangers car je suis heureux de parfaire mon Anglais (j'en ai cent fois plus appris dans la rue qu'à l'école).

Puis il tombe malade. Avec l'aide de ma mère et d'une de mes soeurs,qui sont dans le milieu médical, nous réussissons à le faire soigner au dispensaire local. Du coup il s'installe pour un certain temps à la maison et forcément nous devenons un peu "amis". Les choses finissent pas s'arranger et il nous quitte, en laissant son adresse au cas ou!...

J'appartiens à ces jeunes hippies et à mon tour l'envie de bouger me reprend. J'ai appris qu' un festival se préparait à Bath, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre. Je suis désargenté mais ce n'est pas grave. J'ai de quoi payer mon Ferry ( il n'y avait pas de tunnel à l'époque et l'Angleterre etait dejà une aventure). De toute façon, je profiterai du circuit comme mes collégues et puis j'étais dejà allé dans ce pays.

Me voilà donc parti et tout se passe bien, sans souvenir particulier si ce n'est une rencontre qui sera une anecdote à part entière dans un autre récit. J'arrive ainsi à Calais et prend mon bateau pour Douvres.

L'Angleterre est une île et elle se protège de tout. Quand vous êtes un jeune pas trop friqué; il vaut mieux que vous donniez l'adresse d'une connaissance dans le pays, sinon c'est "no entrance". Je m'en fout, j'ai une adresse : Jason, puis ils n'iront pas vérifier.

Le douanier : "Vous allez où?.."

Pas question de lui dire que je veux aller à Bath.

Moi : "Ben, euh!.. Je me rend chez Jason à Londres!"

Le douanier : "Vous avez son adresse?.."

Ca se complique!... Je tend mon papier!...

Le douanier : "Un instant, s'il vous plait!.."

Il me fait mettre de côté, sous l'oeil de ses collègues et s'absente...puis revient...

"Nous avons téléphoné et ce Monsieur ne vous connait pas!..

Oh, l'enfoiré!..... sacré rosbeef, aucune reconnaissance!...

Je ne verrais jamais Bath et pour la première fois de ma vie, encadré de deux Bobbies, j'ai fait connaissance avec un fourgon cellulaire qui m'a ramené sur un bateau. Voyage gratuit!...

Y a quand même une justice!... Et comme je ne suis pas rancunnier, j'y retournerai plus tard mais ...pleins de tunes!...

Commenter cet article