Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE

24 Juillet 2013, 10:32am

Publié par DEVILLERS Dominique

CASANOVA

Nous sommes à la fin des années 80, début des 90. Rassurez vous, quand je parle de Casanova, je ne parle pas de moi mais d'un monsieur qui porte ce nom prestigieux.

Je rencontre Mr Casanova grâce à Nadia, un personnage dont je vous parlerai plus tard. C'est un monsieur charmant qui tient une galerie d'art érotique sous les arcades du palais royal à Paris. Nous sympathiserons rapidement et j'accepte de travailler avec lui !.... Ce fut une des rares fois ou je ne refuserai pas de faire des dépôts et, ma foi, je ne le regretterai pas.

Je ne suis pas un spécialiste mais, comme beaucoup de mes collègues, je me prête au jeu avec plaisir. D'ailleurs, je m'aperçois que j'expose avec des artistes inattendus, connus pour autre chose, je pense à Pierre Etaix, par exemple.

L 'endroit est particulier, pas très grand et les artistes ont des idées à foison et des talents sans limites. Je garde en mémoire une ravissante bonbonnière en faience, style 18eme siècle dont le couvercle, une fois retourné, fait office de.... Comment dire ?.... D'objet de plaisir pour madame !.....

Je tombe aussi en admiration devant un artiste japonais qui dessine, à la mine de plomb, des scènes.... scatologiques..... Le sujet est loin de me ravir... Mais la finesse et la précision du trait me laissent pantois.

La galerie, à côté des marchands de médailles, est plutôt calme et discrète dans la journée mais les choses changent les jours de vernissage.

Je ne me souviens plus de la fréquence mais Mr Casanova organise des vernissages régulièrement et ce n'est pas banal ! .... Il invite ses clients à .... Minuit et la galerie est pleine !.. .D'autres attendent sous les arcades !... Les amateurs arrivent du monde entier !... J'ai plaisir a y retrouver des têtes connues et, notamment, un copain que j'ai connu à Montmartre : Léo Campion, poète, chansonnier, acteur, créateur, entre autre, du "Taste fesses", un genre de confrérie !.... (encore une autre histoire à raconter plus tard !)

Le livre d'or est trés spécial !... Chacun est invité à y écrire un petit mot !... Il s'agit d'un modèle nu, vivant ! On s'exprime à l'aide d'un feutre !... Et tout est à l'avenant !...

Après ces évènements, je viens toujours rendre visite à mon hôte au cas ou il y aurait eu des ventes !.. Et, je suis béni des dieux, il y avait eu !... .A chaque fois, qu'il me voyait, il bougonnait, mais je crois que c'était un jeu : " Domynik , vous m'embêtez, vous vendez toujours avant que j'ai pu montrer vos oeuvres aux journalistes et à la télé !..."

En fait, j'avais un fan (ou plusieurs) qui venait avant les vernissages et repartait avec mon travail. Il ou ils venaient de suisse car, de mes souvenirs, tous les chèques que je touchais venaient de là bas !...

Spécialisé dans le genre, j'avais créé des miniatures qui pouvaient se regarder des deux cotés !.. Sur une face, une nature morte banale et de l'autre, exactement la même construction mais chaque objet, fruit etc était transformé en objet érotique. Aussi, je vous laisse imaginer ce que pouvait devenir une bouteille de lait avec deux oeufs disposés au pied !....

Mon idée était qu'un monsieur puisse avoir ce tableau devant les yeux sur son bureau et que son interlocuteur ait la vision classique de l'autre coté !....

Notre collaboration dura deux ans environ et je prenais de l'assurance, m'essayant à des formats plus grands !... Hélas,il ne verra jamais le premier d'entre eux car Mr Casanova décèdera !.. " Quel manque de savoir vivre !" aurait pu dire Léo Campion !..

Le temps a passée et cette expérience s'atténua dans ma mémoire, une parmi tant d'autres ! Mais, encore une fois, l'histoire me rattrapera, lorsque, très récemment, j'ai appris, grace à internet, qu'une de ces miniatures avait été vendue à l'hôtel Drouot, un très bon prix !...Du coup, peut être vais-je m'y remettre !..........

Léo campion, Pierre Etaix et invitation pour l'un des vernissages...
Léo campion, Pierre Etaix et invitation pour l'un des vernissages...
Léo campion, Pierre Etaix et invitation pour l'un des vernissages...

Léo campion, Pierre Etaix et invitation pour l'un des vernissages...

Commenter cet article

Françoise 05/10/2013 18:04

C'est un vrai plaisir de vous découvrir à travers toutes vos petites anectodes.