Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

BIOGRAPHIE : La commune

18 Novembre 2019, 15:03pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Nous repartirons faire les vendanges l'année d'après . L'ambiance est différente mais tout aussi sympathique . Cette fois , j'emmène les nouveaux , Patrick et Jean Claude puis certains anciens . Nous faisons notre travail comme il faut !...Un jour , on rentre du boulot et on attend , comme chaque fois , l'heure du dîner en jouant aux cartes ou lisant .Je veux monter au dortoir pour chercher je ne sais quoi mais se tient sur les marches d'accès une madone blonde flanquée d'un châle noir en laine ajourée , d'une tunique blanche et d'un jean a patte " d'eph " comme on disait !...Elle est magnifique et du coup , je renonce a monter pour ne pas la déranger . Elle nous apporte quelques bandes dessinées pour nous faire patienter . Je la remercie et repart avec ma troupe !..Belle vision !...

     Nous continuons le travail mais a la fin , le patron proposera de garder Jean Claude pour refaire toute l'électricité . C'est chouette pour lui !..C'est un beau chantier en perspective . Nous le laissons et regagnons nos pénates .

     Nous nous embourgeoisons !...Je ne sais plus qui ramène une vieille télé noir et blanc que nous installons dans le grenier . Et ... cela commence a casser l'ambiance !...Certains prennent du plaisir a regarder la petite lucarne et moins a partager la musique au salon 

     C'est terrible comment cette boîte peut troubler les esprits !...Voilà deux ans que nous sommes ensemble et on commence a ressentir une certaine lassitude . Les choses sont moins spontanées , plus lentes !..C'est l'hiver et il passe moins de monde . Moi même ,  qui vous raconte , suis touché par l'arc de Cupidon parce que la madone que j'ai croisé aux dernières vendanges était là , en fait , pour me rencontrer !...Mais c'est une autre histoire !...Je commence a rêver d'une énième aventure et je sens que certains comme Christian , l'ébéniste aussi!..

     Je me souviens bien de la date car nous étions en train  de suivre l'annonce de la mort du président Pompidou . Au printemps de 74, les choses se dénouent !...Le président s'en va et nous aussi !...Mon frère et moi trouvons un boui boui a louer dans une vieille rue de Chartres . Christian qui est lui aussi frappé par Cupidon s'en va vers Dreux élever des chèvres . Restent a la maison Gogol et Elisabeth . Titine est tombée enceinte et le courageux Jean Jacques s'est enfui !...Elle préfère rester avec sa copine Babeth mais nous ne l'abandonnerons pas et la suivrons tout au long de sa grossesse difficile  . Certains suivront des chemins peu reluisants .

     Pour ma part , pensant qu'une femme s'intérèsse a moi  , je dois faire bonne figure et m'empresse de trouver un emploi " stable" et deviendrais éducateur pour sortis de prison et ce sera toute une autre histoire, pleine de rebondissements que je vous racontera un jour !...

     Voilà !...ce fut une belle expérience emplie d'amitié , d'échange  d'espoir  et enrichissante pour le reste de ma vie !....Quand je pense que certains n'ont rien a dire !.......

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

16 Novembre 2019, 14:03pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     un suivant rejoint notre groupe mais j'ai oublié son prénom . Je ne crois pas qu'il couchait ici mais il passait énormément de temps avec nous et surtout , il était peintre en bâtiment!..Il nous aida beaucoup pour peaufiner nos chantiers et il m'apprit a progresser dans le domaine de la laque et diverses techniques !..Il était vraiment doué ! 

     Puis un Patrick arrive et un Frédéric....etc ..Cela commence a faire du monde !..." ça s'en va et ça revient !..."comme disait le chanteur !...

     Dans tout ce remue ménage ,il faut bien un pépin de temps en temps !...

     Je me souviens de cette fin d'après midi ou se présente un jeune de passage . Il demande le gîte et le couvert !... Pas de problème !   : " Quand y en a pour un , y en a pour deux !...". Il ne présente aucun souci particulier , passe la soirée avec nous et dispose d'un matelas pour la nuit !....

      Le lendemain matin , c'est Gogol , je crois ,  qui ameute la maison de très bonne heure !....Le type nous a quitté emportant avec lui  deux manteaux Afghans  ( très prisés a l'époque ) et , surtout , deux guitares électriques et je ne sais quelles babioles !...Branle bas de combat !.... Avec tout ça ,il ne peut aller bien loin !...Christian part a sa recherche avec la camionnette et nous déclarons le vol a la police !...( je vous l'ai dit , nous sommes en relativement bons termes avec eux !)

     De fait , deux ou trois heures après , les gendarmes le récupèrent en train de faire du stop avec les deux manteaux sur le dos ( en plein mois de mai )et ses guitares a la main  Pas très discret et fufute pour un stoppeur !

     Nous ne tirerons aucune gloire de notre collaboration avec la police mais serons très heureux de récupérer ces objets précieux a nos yeux !

     ( a suivre ....)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

15 Novembre 2019, 15:50pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Je suis content de retrouver les miens et de me réinstaller dans notre quotidien !..La maisonnée commence a avoir une certaine réputation qui n'est pas , ma foi , désagréable et nous avons même des émules dans le département .C'est comme ça que nous avons connaissance d'une autre communauté du côté de Dreux . Je ne me souviens plus de qui a contacté l'autre mais nous convenons d'une rencontre chez nous pour comparer nos expériences , un peu a la manière d'un wig wam indien !...

     Nous ne sommes pas déçu de cette entrevue !....

     c'est un peu idiot a rappeler mais dans les années 70 , subsistait encore cette idée qu'il n'est de bon bec qu'a Paris . Les provinciaux , pour certains , n'avaient le droit qu'au titre de ploucs !....C'est exactement ce que nous fit ressentir cette bande  d'allumés Parisiens !...Ils débarquèrent a six ou sept , nous prenant de très haut . Ils formaient un groupe de rock , nous dirent t'ils ( je n'en avais jamais entendu parler !....)et nous donnaient des conseils sur tout . Allant jusqu' a draguer ouvertement les filles de la maison et pompant sur le chichon continuellement !..Cette troupe m'a vraiment marqué mais pas dans le bon sens !...Inutile de préciser que ce fut notre seule et unique rencontre !.....

     Bon , on oublie ces abrutis et on continue .et les gens qui passent aussi !....La commune commence a ressembler a un centre d'accueil !..Certains se posent pour quelques jours ,  d'autres restent !....

     Aujourd'hui , c'est Jean Claude qui nous rejoint !..Son histoire est loin d'être banale . Il fut le premier bassiste du groupe "Ange " et nous l'avions rencontré , mon frère et moi , lors d'un voyage a Strasbourg . Il nous avait gentiment accueilli , avec sa femme , et nous étions restés quelques jours chez eux avant de partir en Allemagne . Nous nous étions perdu de vue mais avions sûrement échangé nos adresses .

     Hélas pour lui , son épouse , trouvant qu'il ne ramenait pas assez d'argent , avait choisi , ce n'est pas courant , de se prostituer pour améliorer ( sérieusement ) l'ordinaire le laissant complètement désemparé devant une telle situation !...C'est alors qu'il choisit de partir et atterrit chez nous !...

     Bien entendu qu'il fut accueilli et intégra la commune . Son adaptation se fit sans problèmes et il apportait a l' organisation une corde de plus a notre arc ; Il était électricien !....

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

14 Novembre 2019, 13:26pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Le lendemain , il nous faudra rentrer vers notre résidence . Le voyage s'annonce sans histoires mais je ne sais pas ce qui se passe !...Moi qui n'est jamais malade en voiture , je ne me sens pas bien , demande sans cesse au chauffeur de s'arrêter afin de me soulager . J'ai le sentiment d'être pénible pour les autres mais personne ne dit mot et chacun compatit . Nous finirons par arriver a Chartres mais ce transport me fut des plus pénibles .

     Un jour ou deux plus tard , je vais a la maison familiale dire que je suis rentré et que tout va bien . Ma mère , qui est du métier , se rend tout de suite compte que j'ai le teint et les yeux jaunes . Elle ne me laisse pas le temps de raconter nos péripéties et , immédiatement , m'envoie chez le docteur . Elle avait compris !...Je suis entrain de subir une hépatite!...J'ai vraiment pas de pot !...Il ne devait y avoir qu'une seule coque avariée et ce fut pour moi !....

     Diagnostic fait , pas question de retourner a la commune !....Je me retrouve donc en quarantaine dans mon ancienne chambre ou il ne reste qu'un matelas par terre . Je suis au régime : Viande grillée et pâtes et cette cochonnerie de maladie fait vraiment souffrir . J'ai souvenir de me taper la tête contre les murs tant celle ci me faisait mal !..

     Heureusement , tout a une fin et je finirai par regagner ma tribu !...

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

12 Novembre 2019, 14:13pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Au risque de me répeter , Christian, je l'ai dit , est un grand débrouillard mais je comprendrais mieux le jour ou nous irons rendre visite a son père . Cet homme était un hippie avant l'heure !..Il habite une longère , vit de peu et fait tout lui même . Pour vivre , il tond les pelouses des voisins , coupe du bois et fait un tas de petits boulots et dans sa maison propre comme un sou neuf , il fait ses conserves , ses confitures ...etc ...Un vrai modèle d'autarcie !....et de discrétion !...Comme disait ma grand mère : " les chats ne font pas des chiens !.."

     La roue tourne et cette fois ci , c'est une de mes soeurs ainées qui se marie . Nous ne sommes pas fachés avec la famille et donc invités, mon frère et moi , a la noce !...Le problème est que , côté fringues , ce n'est pas terrible !...Et il n'est pas question de faire supporter a la commune l'achat de costume pour une chose d'ordre privé . Qu'a cela ne tienne !..Marc me pretera un costume , je récupèrerais des pompes  ailleurs , une chemise et une cravate autre part et je suis magnifique pour cette noce  ( j'imagine qu'il en est de même pour mon frère mais , honnêtement , je ne m'en souviens plus !.)

     L'été revient et nous décidons de prendre des vacances !.. C'est vrai que notre vie a changé depuis que nous avons un véhicule !..Quand la tribu bouge , il en reste toujours deux , trois pour faire vivre la maison , naturellement !..Donc , ceux qui le peuvent montent dans la camionnette et nous voila en route pour Saint Georges de Levejac dans les Gorges du Tarn . C'est un endroit superbe et sauvage . Un paysan , restaurateur , de notre connaissance nous prête un champ ou nous pourrons installer nos tentes . C'est un séjour agréable et contrairement a ce que l'on pourrait penser de " babas cool", nous pratiquons le tourisme !...( le mot de babas cool n'existait pas encore a l'époque ! )

     Sur le retour , nous aurons donc le plaisir de visiter Albi et sa cathédrale psychédélique et son musée Toulouse Lautrec !...Puis Cordes et en zigzaguant sérieusement , nous nous arrêterons a La Rochelle où l'idée nous viendra d'aller a la pêche aux coques !....

     ( a suivre ...)

 

 

 

 

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

9 Novembre 2019, 13:51pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Nous voila rentrant vers la "commune ". A ce propos , tout ce que je raconte est la vérité bien entendu mais quelquefois , je ne suis plus sûr de respecter la chronologie des faits . Peut importe , tout est exact !..Je vous demande pardon si je m'embrouille dans le calendrier . 

     Le séjour aux vendanges a encore donné des idées a notre Christian national . Nous pourrions créer des meubles a partir de ceps de vigne et les vendre sur les marchés . L'idée est acceptée et nous repartons en Bourgogne et revenons la camionnette pleine de sarments . Le voyage fut sans incident  sauf que nous apprendrons comment se débarrasser d'un contrôle de gendarmerie : en effet , nous sommes sur la route , Christian et moi  a l'arrêt lorsque surgit , a la vitre , une tête avec képi : " contrôle routier , vos papiers , s.v.p!...." .nous ne cherchons pas d'histoires et on s'exécute mais on sent bien que le flic cherche la petite bête . on le laisse faire le tour du véhicule et quand il revient a la fenêtre , Christian attrape une poignée de bonbons qui étaient sur le tableau de bord , la tend au policier et lui en propose !... L'homme de l'ordre est désarçonné !...Ne sait quoi répondre et finit par nous demander de déguerpir !....Je ne me rappelle plus s'il a pris une sucrerie mais nous avons inventé la " méthode douce , anti contrôle " !....

     Sous la direction de notre ébéniste , nous créons de magnifiques tables basses , lampes et divers objets et tenterons l'aventure des marchés . Hélas , l'expérience s'avérera désastreuse . Nous sommes de bien piètres commerçants . Nous effectuerons quelques étalages mais nous cesserons définitivement le jour ou , a L'aigle , nous entendrons deux petites vieilles qui regardent les objets sur notre stand et qui déclarent : " Pour du plastique , c'est drôlement bien imité !... . C'en est trop pour notre maitre  menuisier qui , écoeuré , décide de passer a autre chose !...Les ceps finiront dans la cheminée !...

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

6 Novembre 2019, 13:19pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Les jours , les mois passent et vers Pâques , j'abandonne la communauté , pas définitivement ,rassurez vous , non , juste pour une semaine . En effet , tous les ans , je mène un groupe d'aveugles a Lourdes pour un pélerinage où je suis brancardier Je ne suis pas a un paradoxe près et il faut imaginer la scène : Ce type chevelu au milieu de tous ces pèlerins  C'est sûr que je ne passe pas inaperçu et suis connu comme le loup blanc .

     Puis je regagne la tribu ou tout se passe plutôt bien . Je n'ai pas souvenir de grandes engueulades ou quelque chose de ce genre . Sans doute y eut il des anicroches  mais rien qui ne suscite une anecdote particulière . Chacun vaque a ses occupations et , comme moi , peut quitter la maison pour aller voir sa famille ou tout autre affaire !...

     Cependant , nous rencontrons un problème !....Nous sommes tous piétons et aucun n'a le permis de conduire !....Sauf !...Devinez qui ?...Christian !...Nous discutons de ce fait et décidons d'acquérir un véhicule . Ce sera utile pour voyager ensemble et pour nos chantiers . Je ne sais plus en quelles circonstances mais nous trouverons une vieille fourgonnette Renault que nous retaperons . La mécanique a du être assurée par Marc et Christian et moi , je me retrouve a repeindre l'engin ....Au pinceau , s'il vous plait !....Je me revois encore sur le toit de la camionnette en train d'étaler ma couleur . Le tout est du plus bel effet : Nous sommes propriètaires d'une fourgonnette"mauve " avec des touches de "jaune " sur les phares et pares chocs et ce magnifique "truc " va changer notre vie !...

     La fin de l'été arrive et j'ai pour habitude de faire les vendanges  en Bourgogne , entre autre . Je sais que les gars sont sérieux et que le vigneron sera heureux de notre main d'oeuvre . De plus , cela fera rentrer de l'argent .Je propose donc aux deux parties le challenge et , après acceptation , nous voila partis pour  Morey saint Denis, a côté du clos Vougeot . Mr Lignier , notre hôte , est particulièrement content de notre équipe car nous bossons dur et sans causer de problèmes !...

     J'ai souvenir d'un soir ou nous avons fini le travail . Il fait encore jour et nous sommes devant la maison du vigneron , assis sur le trottoir , fumant une cigarette et discutant en attendant l'heure du dîner .Soudain , surgit une camionnette de gendarmes qui , voyant tous ces chevelus affalés par terre , s'arrête et veut faire du zèle nous demandant nos papiers ..etc !....Evidemment que ceux ci sont dans le dortoir , nous sommes en habits de travail !... S'en suit tout un imbroglio !... D'un coup , le père Lignier qui , je ne l'ai pas précisé , est , entre autre , conseiller général , sort de la cour et passe un savon aux hommes de l'ordre , les menaçant de je ne sais quoi et leur intimant de ne pas toucher a ces jeûnots qui étaient sous sa coupe !...Les flics repartent la queue entre les jambes en s'excusant et nous , on jubile !... Je vous l'ai dit , il nous aimait beaucoup !..Nous finirons les vendanges et nous rentrerons avec notre paie , du vin , et le boss nous dira : " a l'année prochaine !..."

     ( a suivre...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

5 Novembre 2019, 14:04pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Notre groupe , nos accoutrements et le mouvement perpétuel finissent par intérésser la police . Les R.G ont du entendre parler de nous . Ils se préoccupent de nous mais sans plus . Ils comprennent que nous ne sommes pas un repère de brigands et donc que tout va bien pour eux . Je ne dis pas que de temps en temps il n'y na pas des cigarettes qui font rire qui circulent mais c'est aléatoire et ce n'est sûrement pas une plate forme de trafic !...Donc , nos rapports sont courtois 

     A ce propos , il me revient une anecdote . Je vous l'ai dit , chacun a trouvé sa place et , par la force des choses , je me retrouve plutôt chargé des relations extérieures et , ce jour là , je ne sais plus pourquoi , je suis convoqué au commissariat . Ce même jour , je suis responsable de ramener le pain . Ni une , ni deux , je pars a la ville et réponds a ma convocation . Les fringues ne sont pas un problème !...Je débarque donc chez les flics affublé d'un costume vert bouteille en velours côtelé , chaussé de pantoufles , coiffé d'un béret , les cheveux a mi épaules et ....mon pain sous le bras !...En me voyant,  les agents éclatent de rire , me posent sans doute leurs questions et , ils se sont tellement marrés qu'ils me proposent même de me raccompagner en voiture jusqu'a notre demeure !..Je vous l'ai déja expliqué , nos rapports sont plus que courtois , voire cordiaux !....

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

4 Novembre 2019, 13:35pm

Publié par DEVILLERS Dominique

     Notre arrivée ne passe pas inaperçue, nous avons comme voisins ,  en face , un centre d'équitation , mais comme ils ne mélange pas les torchons et les serviettes nous n'avons que peu de contacts . De l'autre côté du carrefour se trouve un bar et Gogol devient vite un habitué , nous autres , de temps en temps , ce qui crée une ambiance sympa avec les clients et les patrons . Et , en mitoyen , c'est un gentil couple de maraîchers . Ils sont âgés , surement près de la retraite et , assez vite , des cageots de légumes passeront par dessus le mur a notre intention .

     Ainsi , la vie s'organise petit a petit , les contacts s'établissent avec l'entourage . Marc s'installe dans le garage . Il est passionné de moto et fait de la compète en side car . Il bricole donc mécanique mais il rentre chez lui ; le soir .Christian qui , je l'ai dit , est plus démerde finit par trouver des petits chantiers a droite , a gauche . Ce qui me permet de l'aider et de découvrir de nouveaux métiers . Nous ferons donc des papiers peints , un escalier et divers autres travaux , ce qui nous vaudra une certaine réputation dans les alentours.

     Les jours passent et la commune se met de plus en plus en place .Christian , encore lui , (et ce n'est pas fini !..) décide que nous devrions installer un poulailler . Ainsi , nous aurions des oeufs et un poulet de temps a autre . Aussitôt dit , aussitôt fait :Nous construisons une enceinte grillagée avec des volailles et un splendide silo a mais pour nourrir les bêtes . Notre jeu favori est de secouer la réserve pour voir les souris détaler et coursées par les poules qui les tuent d'un coup sec du bec . D'autres ont comme passe temps la corrida , nous , c'est celle du pauvre !...

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE : La commune

2 Novembre 2019, 13:58pm

Publié par DEVILLERS Dominique

      Nous y voila !...nous nous installons dans ce que nous allons appeler la " commune " 

     Notre équipe se compose de Christian , Gogol et Babeth ,Jean jacques et Titine ,Nanard  et moi : Ce sont les permanents !...Puis il y a les intermitents  : Boboss , une fille blonde et une brune , Marc , Joel et nadine  , etc ....J'ai bien peur d'en oublier!...Ah non , je me rappelle de Zébulon !....un Malgache dont je me souviens encore du nom de famille , tellement il était inpronomcable: RAMANANPAMATAOUTRA  .Par contre je suis incapable de me rappeler de son véritable prénom ....Puis il y en eu plein d'autres .

     Pour les permanents , c'est l'installation !..Le salon gardera sa fonction et nous trouverons de quoi l'aménager pour écouter de la musique et recevoir les visiteurs . Idem pour la cuisine ou nous prendrons nos repas et qui s'avèrera bien utile , quelquefois pour recevoir un visiteur en aparté quand le salon est plein de " musiqueux " . avec l'autorisation des autres , je m'attribuerai la réserve pour en faire mon atelier et y mettre mon piano electrique . a ce propos ,ma mère qui n'était pas un modèle de tendresse ,a vraiment compris que je quittai définitivement la maison le jour ou elle m'a vu emporter l'engin . je crois que , jusqu'a présent , tant que l'instrument etait là , elle se disait que l'oiseau reviendrait au nid  !.. Je serais incapable de dire si elle en conçut de la peine !...

 En haut , Gogol et Babeth, en couple prennent une chambre , Jean jacques et Titine une autre ,  Christian une troisième et mon frère et moi la dernière .Par beau temps , le grenier servira de dortoir aux visiteurs 

     Pour l'organisation matèrielle , mon frère  Nanard , sera nommé intendant . C'est un rôle ingrat car il faut affronter les petits différends qui pourraient arriver  a propos de tel ou tel achat, mais bon , il en faut un !....

     Chacun y va de son écot , Gogol travaille aux P.T.T, c'est bon , Jean jacques , je ne sais plus ou !..Mon frère est encadreur et moi je suis peintre mais peu vaillant en ce domaine a l'époque !..Les choses vont évoluer , vous verrez , car Christian , ancien compagnon du tour de France a de la réserve !...Il est menuisier ébeniste et homme a tout faire

     Les filles , en bons machos que nous sommes , s'occuperont des tâches ménagères !...Et j'ai encore en mémoire les " gueulantes " de Babeth  alors qu'elle nettoie le salon ou lessive l'entrée .Il ne faisait pas bon être dans ses pattes !...

     Enfin , il ne faut pas que j'oublie les chiens !... J'arrive avec le mien , moustache , un springer spagnel  adorable qui sera vite suivi d'un berger allemand , Gédéon , qu'on nous aura offert puis Tintin , un fox terrier abandonné qui nous adoptera . Tout ce petit monde s'entend a merveille  et dort .......sur mon lit !.

     Donc , maintenant , le joyeux " Bordel " peut commencer !...

     ( a suivre ...)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>