Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (U.S.A)

8 Mars 2013, 06:20am

Publié par DEVILLERS Dominique

RUBY'S

Nous sommes à Cincinnati, Downtown (centre ville) à la tombée de de la nuit. Les centres ville des cités américaines sont un peu à l'inverse de chez nous. Alors qu'ici les bourgeois ont tendance à investir les hôtels particuliers et belles maisons du centre ville. Là bas, plus on est aisé plus on habitera la banlieue lointaine. Aux U.S.A, ces lieux sont plus destinés aux bureaux et magasins de luxe. Ce qui fait qu'à la tombée de la nuit, alors que tout se vide on voit apparaitre des "zombies" avec leur caddy et leur sac en plastique. Ils ont aussi leurs S.D.F que l'on a pas vu dans la journée !.. Etonnant !...

Mais ce soir, nous sommes dans un autre univers, nous allons rencontrer Mike. Ce dernier est la caricature de l'américain aventurier à qui la vie sourit... ou pas. J'ai connu Mike richissime, fauché. Commerçant de la ferraille lucrativement ou avec un collier au pied vivant dans le ghetto noir. C'est un des bons côtés de l'Amérique, personne ne te juge dans les affaires et tu peux toujours te refaire !...

A vrai dire, cet homme n'est pas tout à fait une caricature car il possède une culture assez étonnante pour un américain et il chante de l'opéra du soir au matin et son érudition me fascine.

Ce soir, Mike est en veine !... Il vit dans un magnifique appartement non loin du centre ville et nous accueille tout guilleret !... Il est tout heureux de nous raconter qu'il vient de passer du bon temps avec deux filles !... Un vrai personnage de Kerouac !... Et il s'est mis dans la tête de nous inviter, mon courtier et moi chez RUBY'S afin de me remercier de l'avoir accueilli chez nous, en France, trois quatre jours.

Si je dois définir RUBY'S je dirais que c'est l'équivalent de la "Tour d'Argent" dans Cincinnati. Inutile de préciser que pour se rendre dans ce genre de restaurant, il vaut mieux avoir réservé trois ou quatre mois à l'avance.

Nous nous regardons avec David, souriant. La lubie de ce personnage hableur nous parait peu probable, et sérieusement nous sommes pas vraiment habillés pour ce genre de circonstance.

Mais c'est mal connaitre ce combinard. il empoigne son téléphone négocie un certain temps pendant que nous sirotons un verre et ce roi de la magouille nous annonce fièrement après avoir posé; l'appareil !...

-"C'est bon, nous avons une table pour ce soir !..."

C'est pas possible il doit connaitre le cousin du cousin du cousin du serveur !...

Toujours est il que nous débarquons chez RUBY'S. Le voiturier s'occupe de notre automobile et nous pénétrons dans l'établissement.

Tout est à l'avenant. L'endroit est super classe et les serveurs sont habillés à la "française" costume noir et blanc, le tablier... et le torchon sur le bras !... Epatant !...

Nous nous installons et commençons le repas !... C'est divin. Les huitres "Rockfeller" sont formidables, énormes et gouteuses. Comme viande, je choisis une côte de boeuf !.. L'endroit est magnifique et ils sont réputés pour la viande et sa cuisson. (Je dois reconnaitre que je mangerai les meilleurs viandes rouge aux U.S.A.) Par contre, je n'avais pas prévu ce qui va suivre !...

Le serveur, dans son habit d'apparat m'apporte une côte de boeuf... Entière !... Et énorme !... Je m'attendais à une ou deux tranches, mais pas à la pièce complète. Je suis très embarrassé, découpe un ou deux morceaux et reste devant les reliefs de mon repas ne sachant trop comment me comporter.

Qu'a cela ne tienne !... Au bout d'un moment le serveur s'approche de nous et retire mon assiette avec la côte et s'en va !... Et il revient quelques minutes plus tard avec une boite en polystyrène et un superbe sac en papier signé; RUBY'S et dépose ma côte de boeuf à côté de moi. Je suis hyper gêné; mais personne ne prête attention à la chose. Apparemment, c'est normal, c'est le fameux "DOGGY BAG". J'avais entendu parlé mais je ne pensais pas que cela pouvait se faire dans un tel endroit !...

Bon !... Faisons semblant d'être au courant et continuons la conversation !... Le diner se poursuit avec mon sac à mes côtés et à un moment, je dois, hélas comme à mon habitude, me rendre aux toilettes !... Je quitte mes compagnons et me rend à l'endroit désiré !... Je fais ce que j'ai à faire mais quand je me retourne pour aller me laver les mains, se tient derrière moi un de ces fameux serveurs dans son costume qui me tend un torchon tout propre pour m'essuyer les mains. Je suis surpris, le remercie et m'apprête à rejoindre mes amis. Et là !.. C'est la honte de ma vie !.. En me retournant vers la sortie, j'aperçois une grande corbeille en osier remplie de dollars et je comprends que le type avec son torchon gagne sa vie avec ces "TIPS" (pourboire) et il est toujours derrière moi ! (Je n'ai pas l'habitude de prendre mon portefeuille pour aller aux toilettes.) Je prends l'air le plus dégagé que je peux et quitte l'endroit. Il doit me maudire !...

Depuis, j'ai compris et adopté le mode américain qui consiste à avoir un rouleau de dollars dans sa poche et je sais pourquoi !...

Ma honte bue et le repas terminé, Mike nous emmena au bar ou un orchestre massacrait des standards américains et dans cet endroit magique je me promenais avec mon sac en papier. Certes un sac RUBY'S mais un sac en papier. J'essaye d'imaginer la scène en France. Boire un cognac à la "Tour d'Argent" avec une parka et un sac en papier !... Et j'ai mangé de la côte de boeuf pendant trois jours !... Une certaine image de l'Amérique !...

ANECDOTES (U.S.A)
ANECDOTES (U.S.A)

Commenter cet article