Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

VOYAGES

17 Octobre 2016, 07:11am

Publié par DEVILLERS Dominique

Voyages (Suite du 13/10/16) 

 

Si je fais ce distingo, c'est parce que mes premières visites en Angleterre se firent sur le mode routard.

Nous aurons l'occasion d'y retourner en couple comme des vrais touristes et de goûter aux charmes de la région (ou pas) et toujours cette vision de carte postale.

Ainsi nous découvrirons les plaisirs des bed and breakfast (qui n'existait guère en France a ma connaissance). Je revois encore cette petite chambre tout en camaïeu bleu et je me souviens de cette mamy qui arrive le matin, nous apportant le plateau du petit déjeuner jusqu'à notre lit !.... Sauf, qu'elle avait oublié de frapper à la porte avant d'entrer !....

Il n'en fut pas de même ,  hélas, à Londres ou l'hôtellerie n'avait pas de classe moyenne. Il n'y avait donc pour se loger que des endroits luxueux ou des bouges !.....

Bien que plus  aisé que dans mes voyages précédents, le vrai luxe nous était interdit et je me rappelle notre hôtel où notre chambre, en sous sol, nous permettait de voir par la fenêtre les chaussures et chaussettes des passants ainsi  que  de cette énorme araignée qui partageait la pièce avec nous !....

Le lendemain matin nous découvrions le petit déjeuner qui était bien loin de celui de la mamy du B&B . Ainsi à 7/8 heures nous devions nous contenter de saucisses et de haricots à la sauce tomate arrosés  d'eau au café !....

Dans tous les cas, la nourriture n'avait pas changé et pendant tout notre séjour, nous dînerons dans des restaurants indiens.

Oubliant ces inconvénients, nous jouerons les parfaits touristes mais nous découvrirons les abords de la Tamise qui n'avaient  pas l'éclat d'aujourd'hui. Puis une visite de Soho qui m'apparût d'une saleté repoussante. 

Cependant, il y eu de grandes joies à se promener dans ces jardins avec des kiosques à musique offrant des concerts en pleine après-midi que nous écoutions installés dans un transat sur la pelouse.

Il y eu de grands bonheurs à se promener dans ces fameux taxis noirs londoniens qui nous conduisaient entre autres chez Mme Tussaud,  ce musée de cire fantastique, qui faisait largement la pige au Grévin parisien. Ou encore, à la National Gallery ou ma femme, fidèle à elle même, fut d'une grande patience, le temps que j'apprécie chaque tableau.

Bref, ce voyage fut plutôt un bon souvenir sauf que le retour fut très compliqué. J'expliquais au début de cet article que la traversé était plaisante et dépaysante lorsque la mer était calme. 

Cette fois ci, le voyage fut très tourmenté. La mer était déchaînée et nous voyagions de nuit avec une couverture sur les genoux et, par le hublot, une fois  nous voyions les vagues et une autre fois le ciel. La houle était si forte que nous ne pûmes amarrer à Cherbourg et nous dûmes attendre toute la nuit à ballotter jusqu'à ce que les éléments se calment afin d'accoster.

Oh mon Dieu, l'estomac !..... 

 

 

 

Photo du musée Tussaud

Photo du musée Tussaud

Commenter cet article