Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dominiquedevillers.overblog.com

ANECDOTES (U.S.A)

24 Novembre 2012, 14:55pm

Publié par DEVILLERS Dominique

Le plouc et le martien

The red neck and me.

Aux Etats unis, tout est vaste, je l'ai déja dit, mais c'est évident lorsque vous voyagez à travers le pays.Vous pouvez faire de nombreux kilomètres sans voir ni maison, ni âme qui vive. Personnellement, j'habite en Beauce, une région qui est plate et déserte. Mais si vous la traversez, il y aura toujours un clocher ou un silo à l' horizon et vous traverserez un village à un moment ou l'autre. Ce n'est pas le cas là bas!...

Nous devions nous rendre de l'Ohio à la west Virginia,quatre à cinq cents kilomètres environ. Je dois préciser que nous roulions sur une route "normale" car c'est un peu différent sur les autoroutes, j'y reviendrai.

Nous circulions donc parmi de petites collines et de forêts de boulots et sur cette distance, il n'y avait qu'un petit bourg de 2000 âmes environ et une station service plantée au milieu de nulle part.

A l'aller, nous traversons le bourg et forcémment, nous nous arrêtons à la seule station service en pleine campagne, ne serait-ce que pour faire un besoin naturel urgent. Cela ressemble à celles de nos autoroutes françaises. On y trouve de tout!.... et chacun y stoppe comme nous.

Et c'est là que je découvre les "Red necks". Un mot que je pourrais traduire par " Culs terreux" ou "ploucs". Ils sont tous habillés pareils, la casquette à longue visière, la surveste à carreaux et le jeans. Les chaussures varient de la basket aux santiags, une vraie carte postale que je compare à nos paysans français des années cinquante avec le béret et le bleu de travail mais nous sommes au XXIe sciècle! ( J'ai adopté la tenue maintenant pour ne pas me faire remarquer).

Nous quittons donc la voiture et quand je rentre dans le magasin, je sens des dizaines de paires d'yeux fixés sur moi. Il faut dire que j'etais habillé à l'Européenne avec une chemise, un pantalon à plis et un long manteau noir. Pour la plupart, c'était la première fois qu'ils voyaient un Européen et un Français, n'en parlons pas!...Un américain sur deux ne sait même pas ou est la France. Inutile de vous dire que je ne risquais pas de partir sans payer mon café ou piquer un bonbon!.....

Pour vous donner une idée, voici une anecdote de J.J Goldman, le chanteur: Il faisais du stop aux Etats -unis. Un agriculteur le prend dans sa voiture, ils papotent, soudain un orage éclate et le chauffeur lui demande: "Vous en avez, des orages en France?.....".

Pour revenir à mon récit, nous arrivons à bon port, Huntington, W.V.

Lors du retour, nous négligeons la station service mais nous stoppons dans le bourg car c'est l'heure de dêjeuner. (Heure tout a fait àleatoire, aux U.S.A!). Les rares restaurants qui existent sont tous sur le même modèle, des copies de Mac Do. Celui ci appartient à une chaine que j'ai souvent retrouvé plus tard: Big Boy. Le choix est restreint, nous commandons tous d'immenses hamburgers avec des frites. On nous sert ce menu dans une assiette en plastique et deux couverts du "même métal". J'attaque donc cette nourriture qui n'est pas mauvaise aprés tout, nous discutons, je mange!...Mais petitt à petit, je sens comme comme un malaise........Mes compagnons, puis les voisins, puis un peu plus loin les gens me regardent comme à l'aller puis mes amis me sourient!... Ils ont compris!...

J'étais le seul, dans tout le restaurant, à me servir de mon couteau et de ma fourchette en plastique, découpant de menus morceaux. Les autres "bouffaient" avec leurs mains!... pas étonnant que les repas soient si courts aux U.S.A.

J'etais un vrai Martien pour eux, je vous dis!.....

Commenter cet article

MD 24/11/2012 20:19

d'un côté si tu vas au McDo en France et que tu manges ton Big Mac avec un couteau je pense que l'on te regardera aussi. On se "américanise", si je peux me permette..

Jiluk 25/11/2012 16:22

Mais pourquoi mettre des couverts, même en plastique, si c'est pour ne pas s'en servir ?
Très drôle cette anecdote!